Dame Dousset

 

 

Woodman-MGG-NY-2015-Preview---All-Works-12

SWEET GHOST

« No matter what they say, Le muscle est femme. »

 

+image : Francesca Woodman+

Cello : Anastasia Baraviera

Drums : Romain Bercé

                    ....…...........….....…….......…...…..........                    

 

 

MDMA

AUX LARMES

« A quoi tu penses ? dis-moi à quoi, à ? »

 

+image : Sarah Schoenfeld, MDMA on photonegative analog enlarged+

Double bass : Frédéric Henry

                    .......…................….........…....................                    

 

 

IMG_3526

ASKADLIB

 Au coeur de l’hiver 2013, je demande à proches, parents et amis joueurs de m’offrir un mot :

celui qui secrètement leur évoque un souvenir précieux.

Faim de listes interminables (ask adlib : « demande à satiété »), de mises en lien à inventer,

je recueille avec joie ce poème sans verbe, réticulaire.

Dans la confidence multiple et souvent mystérieuse, se tisse alors une toile improbable de solitudes.

Et pendant qu’ici une mémoire se dessine à plusieurs, ailleurs d’autres n’ont besoin de personne pour que la leur se délite.

 

In the depths of winter 2013, I ask playful close friends and relatives to offer me one word :

the word which secretly evokes a precious memory for them.

As tied by the hunger of endless lists (ask adlib means : « ask till satisfaction ») as by the desire of inventing new links between people and minds,
with pleasure I collect this unverbal and reticular poetry.

In a multiple, intimate and often mysterious confidence, an improbable solitudes web was spinned.

And while a collective memory is born here, somewhere else other people do not need anyone else to see their own memory splitting.

+image : NYC strolling, 2013 Sept.+

+Pépé Pom et les donneurs de mots

                    ........................…............................                    

 

 

odilon redon la coquille

PLEASURES

« You fashioned it into crystal with your mechanics – Your powerful fleshy friends

Organs serene again in a huge fertile forest – Nameless flora

You changed the stone to crystal – Fruit to nectar »

 

+image : Odilon Redon, La coquille, 1912+

Drums : Romain Bercé

Fingers : Patrick Ingueneau

                    ..........................................................                    

 

 

paroles russe 1

valeska

paroles russe 2

JE PARS 96

 

+images : fantaisie autour de Valeska Gert vue par
Ernst Mitka + Méthode russe Supradidac 1961, collage+

Cello : Anastasia Baraviera

+ clic bam prends ça et moi déchiré sur dancefloor insondable

                    ..........................................................                    

 

 

Composed & performed by // Armelle Dousset
Attentive ears // Dame Dissa
Mix // Romain Bercé
Mastering // Matthieu Metzger

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s