la rencontre

English below…

*****

Il y a deux histoires
deux pianos
deux voix
deux obsessions pour un même refuge

dessin puits

Jadis, nous tricotions ballades et autres cantiques païens dans nos pénombres respectives.

Avec pudeur, nous nous les révélions.

Fil après fil

Doucement

Pas trop vite

Parce que ça prend du temps

Ces choses-là

L’amour

Ses démaillages

Et ses nouveaux printemps

Par exemple.

rilke

 Deux regards bienveillants

Deux façons d’écrire, de sentir la musique

A l’écoute, l’une l’autre, recherchant ce qui lie

Des chœurs sur l’une
Sous l’autre
Des cœurs partout
Evidemment.

marina tsetaieva

Au mois d’août – les astres, on s’est prêtées nos voix,

puis avons emprunté quelques cordes, quelques peaux,

pour un objet à deux faces.

En accompagnement complice, Romain Bercé au mixage

et Matthieu Metzger au mastering

C’était en 2014.

En septembre 2015 lune de sang – la musique sortait en digital.

En septembre 2016pleine lune la musique sortait sur son format vinyle.

Entre-temps, nous travaillions à la mise en images de ces douze morceaux. Douze court métrages réalisés en collaborations avec Paul Poutre, sortis à chaque pleine lune.

Une année de plus.

Les rituels de celle qui vient restent aujourd’hui à inventer.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 There are two stories. Two pianos. Two voices.

Two obsessions for one similar refuge.

In bygone days, hidden in our respective twilights, we used to knit ballads and heathen hymns.

With modesty, we brought them to each other.

Step by step, one thread after another.

Gently. Not too fast. Because it takes time. This kind of things.

Love. Unravellings of love. Unknitting of love. New springs of love.
For example.

 

Two benevolent looks. Two ways of composing, of feeling music.
Tuned in to each other, looking for what can unite.

Choirs on one. Under the other. Choirs & Hearts everywhere. Obviously.

In August – celestial – we lent our voices to each other.
Then borrowed some strings, some skins, to build a two-sided object.

As collusive supporters, Princess Berce has dedicated herself to mixing and Matthieu Metzger to mastering.

 

This was 2014.

 

In September 2015 – bloody moon –  was the digital release.

In September 2016 – full moon – was the vinyl release.

Between those two years, we worked with Paul Poutre on the production of twelve short films connected to our twelve songs. Each full moon : one online release.

 

One more year then.

 

The rituals of the next year have now to be invented again.

Publicités

Une réflexion sur “la rencontre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s